lock youtube-play shell warning

Les attestations du Chemin

Une fois votre chemin parcouru, il vous sera possible d’obtenir auprès des autorités une « attestation » de votre chemin. C’est un document qui confirme que vous avez marché sur les chemins de Saint-Jacques.  Il en existe plusieurs dont le plus ancien et le plus connu est la Compostela remise par le Bureau des pèlerinages à Saint-Jacques-de-Compostelle.  Voici donc la liste de ces attestations :

COMPOSTELA

La Compostela est un document écrit en latin émis par le Bureau des pèlerinages attestant que vous avez parcouru au moins les 100 derniers kilomètres à pied ou à cheval, ou les derniers 200 kilomètres à vélo sur les chemins de Saint-Jacques. Vous pourrez l’obtenir au Bureau des pèlerinages de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle sur présentation de votre credencial.

FISTERRANA

La Fisterrana est un document écrit en galicien qui atteste que vous avez marché le Camino de Fisterra, soit de Saint-Jacques-de-Compostelle à Fisterra. Lors de votre arrivée à Fisterra, vous pourrez l’obtenir à l’albergue municipale. Tout comme la Compostela, vous devrez présenter votre credencial.

MUXÍANA

La Muxíana est un document écrit en galicien qui atteste que vous avez marché le Camino de Muxía, soit de Saint-Jacques-de-Compostelle à Muxía. Lors de votre arrivée à Muxía, vous pourrez vous procurer ce document à l’office municipal de tourisme de Muxía.

PETITE COMPOSTELA

La petite Compostela est un document écrit en espagnol remis aux pèlerins qui ont fait le chemin dans un but autre que religieux ou spirituel.  Vous pourrez l’obtenir au Bureau des pèlerinages en présentant votre credencial.

COMPOSTELA TOURISTIQUE

La Compostela touristique est un document écrit en espagnol remis aux touristes de passage à Saint-Jacques-de-Compostelle.

COMPOSTELA DE LA LIBRAIRIE VETUSTA

Cette Compostela est vendue sur la rue Nuova à Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce document est un souvenir de votre passage sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et n’a aucune valeur officielle.

CERTIFICAT DE DISTANCE (Certificado de distancia)

Le certificat de distance est un document émis par le Bureau des pèlerinages de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle qui accrédite le nombre de kilomètres parcourus. Il est à noter que vous pouvez obtenir un certificat totalisant tous les kilomètres que vous avez parcourus antérieurement. La credencial  fait foi des chemins parcourus.

Être pèlerin sur les chemins

Être pèlerin sur les chemins de Saint-Jacques comporte plusieurs responsabilités : le pèlerin en marche détenteur d’une credencial de l’Association ouvre la porte en quelque sorte aux autres pèlerins qui suivront ses pas, tout comme ceux qui l’ont précédé font en sorte qu’il est bien accueilli.

Car sur les chemins de Saint-Jacques, les membres de l’Association Du Québec à Compostelle jouissent d’une excellente réputation, que ce soit en France ou ailleurs et ce autant auprès des autres pèlerins que des hébergeurs. Parlant des hébergeurs, dans la tradition du respect pour les gens qui nous entourent, il est toujours de mise que lorsque vous effectuez une réservation dans un gîte et que vous croyez ne pouvoir honorer celle-ci, que vous avisiez votre hôte quel que soit le moment de la journée. Ainsi, un autre pèlerin pourra en profiter. Inutile aussi d’ajouter qu’un comportement responsable vis-à-vis les autres pèlerins et l’environnement est de mise. Il est donc important que chacun de nous contribue à perpétuer cette bonne réputation dont nous jouissons.

D’autre part, nous avons aussi la nécessité et la responsabilité de bien se préparer. Une des grandes différences entre le pèlerin d’outre-Atlantique et le pèlerin européen, c’est que lorsqu’on doit interrompre notre marche à cause d’une mauvaise préparation (on ne parle pas ici de problèmes de santé), les coûts peuvent s’avérer importants, l’expérience peut s’avérer très décevante et rendre la fin d’un séjour difficile. On ne peut en effet simplement se rendre à la gare pour retourner à la maison. C’est un peu plus compliqué pour nous. De là l’importance d’être bien préparé. La clé d’un pèlerinage à pied réussi est la préparation, on ne le dira jamais assez.

Aidez-nous à maintenir cette belle réputation que nous avons sur les chemins de Compostelle!

Le camino au féminin

Lorsqu’on projette de partir plusieurs semaines dans une contrée lointaine (!), ce n’est toujours évident. Mais lorsqu’on projette de partir seule à pied de surcroit, en tant que femme, on se pose nécessairement des questions liées à notre sécurité.  Cela vaut donc aussi quand on pense partir à pied sur les Chemins de Saint-Jacques.Il arrive que par choix ou à cause des circonstances, on est appelée à faire le chemin seule.  La question qu’on peut alors se poser est :« Serais-je en sécurité? »  On peut affirmer sans l’ombre d’un doute que oui, les chemins de Compostelle sont sécuritaires. Les accidents rapportés sont rares. Les pèlerins font en effet preuve d’une grande solidarité sur la route et l’entraide en cas de pépin est de mise.

Néanmoins, certaines règles de prudence s’appliquent comme partout ailleurs : marcher quand il fait noir augmente le risque d’accident.  S’assurer d’être capable d’attirer l’attention des autres pèlerins en cas de problème s’applique pour tous, hommes ou femmes.  Personne n’est à l’abri d’une mauvaise chute ou d’un incident.  Bref, sur les chemins de Saint-Jacques comme ailleurs, on  reste à l’écoute de soi.

Dans les refuges, les dortoirs sont mixtes cela va de soi.  Mais soyez rassurées, les pèlerins ont le nez dans leurs affaires et font preuve encore une fois de discrétion et d’entraide au besoin.

Hygiène féminine

En ce qui a trait à l’hygiène féminine, il existe quelques trucs dont vous pourrez profiter en parlant à des pèlerines qui ont marché le chemin.  Elles sauront vous prodiguer une foule de conseils utiles qui vous rendront la vie plus facile.